Atelier sur le tourisme solidaire et responsable pour nos jeunes voyageurs en Islande

16.05.18 | Actu' des séjours, Islande, Sensibilisation |

Les 4 groupes de jeunes voyageurs Grandir Aventure qui sont partis en Islande en avril 2018 ont pu profiter d’une sensibilisation au tourisme responsable.

Des ateliers qui s’inscrivent dans notre logique d’éducation populaire et de citoyenneté et dans notre désir de former des voyageurs responsables et conscients.

L’objectif : amener les jeunes à s’interroger :

  • Comment et pourquoi voyager intelligemment ?
  • Quelles sont les bonnes questions à me poser lorsque je pars en voyage ?
  • Quels sont les impacts de mon voyage ? Comment minimiser les conséquences négatives d’un voyage et comment privilégier les retombées positives ?

Plusieurs thématiques abordées

Le premier atelier se divisait en plusieurs parties :

  • Une partie Quizz sur le développement durable et sur le tourisme responsable
  • Une partie de réflexion sur les impacts positifs et négatifs du tourisme sur les plans économique, naturel et culturel.
  • Et enfin, une partie sur les comportements en voyage, débutant par le visionnage de la vidéo ci-dessous :

Cette vidéo nous a amené à échanger autour des effets négatifs des réseaux sociaux en voyage et sur les stéréotypes nord/sud qui s’y rattachent.

Enfin, le groupe s’est penché sur les comportements néfastes en Islande.

Focus : En Islande ?

L’Islande est un pays exceptionnel, et sa nature grandiose et préservée attire chaque année de plus en plus de visiteurs. Néanmoins, ce pays de 350 000 habitants et sa nature subit quelque peu l’assaut de touristes. Certains, peu renseignés et/ou peu respectueux, polluent ou abîme la nature Islandaise, parfois en se mettant eux même en danger.

Aussi les jeunes ont-il découvert ce qu’il ne faut pas faire en Islande, après avoir visionné un clip de Justin Bierber en Islande… qui fait tout ce qu’il ne faut pas faire :

« #NeFaisPasCommeJustin :

  • N’arrache pas la mousse en randonnée, celle-ci est très fragile et met des années à se reconstruire
  • Ne pose pas pour une photo au bord d’une falaise, (même si « c’est stylé ») : avec les tremblements de terre ou des éboulements, la pierre risque de chuter… et toi avec
  • Ne sors pas des sentiers délimités dans les zones géothermique : la température du sol peut monter jusqu’à 100 degrés, tu risques donc de te brûler…
  • (…) »

Une activité manuelle pour réfléchir en groupe

Pour cette 2e séance, les jeunes deviennent acteurs. Maintenant qu’ils ont été sensibilisés et qu’ils ont assimilé les enjeux du voyage responsable, ils doivent devenir des relais de communication !

Par petit groupe de 3 ou 4, les jeunes se sont lancés dans la conception d’un support visuel à destination des autres voyageurs : une affiche, un flyer, un panneau… Les thèmes étaient variés et au choix :

  • Respecter l’économie du pays en voyage
  • Respecter les autres en voyage
  • Respecter l’environnement en voyage
  • Le guide du voyageur responsable en Islande
  • Les réseaux sociaux en voyage
  • L’enrichissement personnel en voyage

Nous avons eu quelques merveilles artistiques et de belles réflexions. Bravo à toutes et à tous d’avoir joué le jeu et bravo pour vos réalisations !

Les réalisations en images :

Anaïs nous raconte son voyage solidaire à Madagascar

“Un voyage comma ça retourne le cerveau, et avant tout, le cœur. Madagascar est un pays particulièrement riche. Riche d’amour, de joie, et de solidarité. Après ça, j’ai su ce que je voulais faire dans ma vie, ce que je voulais faire de ma vie.”

Histoire du Pérou 3/5 : Le Pérou de la période coloniale

  Le Pérou de la période coloniale En 1556, l’empereur Charles Quint, qui avait rêvé d’un pouvoir universel abdique à Bruxelles. Il se retire dans un monastère avant de mourir deux ans plus tard. En 1550 a eu lieu à son initiative ce qui restera...